Blogue Camion lourd

Quelles sont les responsabilités du chauffeur de camion lourd?

Écrit par Kenworth Maska le mardi 27 mars, 2018 à 14:00

Nouvelles

Le nombre de chauffeurs de camion lourd ne cesse d’augmenter avec les années. Selon son bilan annuel de 2016, la Société de l’assurance automobile du Québec dénombre plus de 140 000 camions lourds ou tracteurs routiers aptes à circuler.

La profession de camionneur, comme pour plusieurs autres domaines, requiert de nombreuses habiletés et implique certaines responsabilités. L’inspection mécanique, la disposition de la marchandise, la mise à jour de la fiche journalière et le respect de l’échéance sont les principales obligations d’un chauffeur de camion lourd.

 

L’inspection mécanique

Avant toute chose, le conducteur doit procéder à l’inspection mécanique du camion lourd. Selon la SAAQ, celle-ci doit obligatoirement être effectuée dans un délai de 24 heures avant de prendre la route.

Cet examen est fait dans le but de déceler si le camion présente des anomalies ou si des pièces doivent être changées. Si tel est le cas, le camionneur doit avertir immédiatement les autorités concernées, et interdire l’utilisation du véhicule si celui-ci peut causer un accident ou une panne.

Un rapport d’inspection doit aussi être rempli lors de l’examen. Il doit contenir les informations du camion, les faits constatés et la signature du chauffeur. Une copie de ce document devra être conservée minutieusement pour une durée de six mois.

 

La mise en place de la cargaison

Le conducteur de camion lourd doit aussi veiller à ce que le véhicule soit stable, et que le chargement soit attaché adéquatement.

Comme les camions peuvent transporter plusieurs types de cargaisons, le gouvernement du Québec a mis sur pied le Règlement sur les normes d’arrimage. Cette loi a été créée dans le but de rendre nos routes sécuritaires et de protéger tous les utilisateurs.

Sommairement, cette intervention permet aux camionneurs :

  • D’installer le chargement de façon appropriée et sécuritaire;

  • De fixer solidement la cargaison sur les plates-formes ou les parois d’un véhicule, selon la méthode appropriée;

  • D’empêcher que la marchandise tombe ou se déplace durant le transport.

 

L’écriture de la fiche journalière

Le chauffeur d’un camion lourd doit également inscrire dans une fiche journalière ses heures de conduite et de repos.

Le conducteur doit disposer d’au moins 24 heures consécutives de repos sur toute période de 14 jours de travail. Les heures travaillées peuvent être comptabilisées de deux façons, soit en période de 7 jours ou de 14 jours. Pour connaître toutes les règles à respecter concernant l’horaire du chauffeur, consultez le site Web de la SAAQ.

 

Respecter le Code de la route et l’échéance prévue

Finalement, le chauffeur de camion lourd doit conduire de façon sécuritaire, tout en arrivant à l’heure et à la date convenue. La date et l’heure sont déterminées d’avance lors de l’envoi de la soumission. Celles-ci sont alors fixées selon le kilométrage total du trajet que le camionneur doit parcourir.

Si un pépin survient et que le conducteur risque de ne pas pouvoir respecter les délais prévus, celui-ci a aussi la responsabilité de contacter les clients pour les prévenir de son éventuel retard.

Bref, le métier de camionneur est complexe et demande d’être constamment vigilant et rigoureux. Vous désirez en savoir plus sur le camion lourd? Contactez un employé de Kenworth Maska dès maintenant!

SUIVEZ-NOUS

Soyez plus informé de nos activités.